Expertises

Inspection du lit des cours d’eau

Pourquoi

Le changement climatique avec un réchauffement global et un recul des glaciers déstabilise les flancs de montagnes et donc les berges des rivières. Couplé aux faibles débits résiduels des barrages avec une période de plus hautes eaux courtes, les rives des cours d’eau ont tendances à s’effondrer et avec elles des arbres tombent dans les cours d’eau. Ce phénomène a été observé sur plusieurs rivières. Lors de lâchers de barrages et lors de la montée des eaux, des arbres se retrouvent bloqués dans les gorges. Le cumul de facteurs tels qu’éboulement, arbres effondrés couplé à un phénomène météorologique peuvent provoquer une catastrophe. Ceci va s’intensifier dans les années à venir.

Des exemples sont la crue de la Navizence en 2018 et les deux épisodes de lave torrentielle de la Losentse sur la commune de Chamoson en 2018 et 2019. Cette dernière a coûté la vie à deux personnes.

Le phénomène en lui-même ne peut pas être évité mais des cours d’eau dont le lit est surveillé et libre de blocs effondrés, de troncs et branches pouvant provoquer des bouchons (embâcles), sont moins destructeurs en cas de crue ou de lave torrentielle. Le flux s’écoule avec un charriage de matériel plus faible.

Comment

L’expertise a lieu en hiver pour les grands cours d’eau, à la fin de l’hiver ou au printemps pour les petits cours d’eau. Une méthodologie de recensement des obstacles, d’évaluation de la dangerosité est appliquée. Elle prend en compte les caractéristiques géomorphologiques et hydrologiques du cours d’eau ainsi que la géologie de son substrat.


Une évaluation du linéaire du cours d’eau est effectuée afin de déterminer géographiquement les zones problématiques où des matériaux (artificiels ou naturels) sont à évacuer et à surveiller durant l’année. Les gorges et les endroits difficiles d’accès sont les plus propices aux dépôts de matériaux.

Pour les rivières navigables, une analyse de la dangerosité pour les activités en eau-vive est réalisée.

Combien

Les coûts d’inspection dépendent de la configuration du cours d’eau. Pour citer un chiffre , l’inspection de 4km de cours d’eau coûte en moyenne 2500 CHF. Ce montant permet aux services techniques de connaître les zones à surveiller, pour quel type de problème et ainsi d’être proactif et au final de gagner du temps.

Déroulement d’une inspection

Descente de la rivière en kayak, cataraft ou à pieds.
Recours à un drône en cas d’impossibilité d’accès.
Analyse du lit et des berges.


Matériel utilisé:

  • Drône: dji Mavic 2 zoom
  • Kayak: Zet
  • Cataraft: Yahot – VWA-1
  • Mesures GPS: Crosscall Trekker -X4
  • Application pour la prise de mesure: Observo de Unit Solution
  • Logiciel de SIG: QGIS et ses extensions de statistiques spatiales

Inspection à but sécuritaire

expertise

Recherche des éléments suivants:

  • Pièces de métal
  • Éboulement/glissement de terrain
  • Troncs et arbres dans le cours d’eau
  • Embâcles
  • Seuils artificiels
  • Piles de ponts
  • Barrages
  • Restitutions de barrages
  • Pollutions

Prises de mesures:

  • Point GPS
  • Photos
  • Nature de l’obstacle
  • Dangerosité (échelle de 1 à 6)

Rapport d’expertise

Un rapport d’expertise est rédigé décrivant un état de situation d’un cours d’eau et une évaluation des dangers rencontrés pour:

  • Infrastructures (habitations, ponts, barrages etc..)
  • Nageurs et navigateurs
  • Pêcheurs
  • Promeneurs
  • Animaux domestiques (chiens)

Des recommandations de surveillance sont également formulées. Le but étant de rendre attentifs les autorités de zones particulières à surveiller durant l’année afin de proactivement retirer le bois et autres matériaux. Cela permet aux services techniques de connaître ces zones de dépôts et de concentrer les efforts sur eux.

Une intervention sur un danger détecté précocement peut éviter des dégâts importants.

Options

Analyse cartographique et géostatistique des débris.


Expertises réalisées:

  • Rhône: Oberwald – le Bouveret
  • Dranse: communes d’Orsière, Sembrancher, Martigny
  • Vièze: communes de Troistorrent, Val d’Illier, Champéry

Inspection à but environnemental

expertise environnementale

Recherche des éléments suivants:

  • Sacs à poubelles
  • Décharges
  • Rejets
  • Compostes
  • Bouteilles

Des observations de la faune et de la flore (poisson, nymphe, végétation) sont faites afin de pouvoir cartographier les zones saines et polluées.

Prises de mesures:

  • Point GPS
  • Photos
  • Nature de la pollution

Rapport d’expertise

Un rapport décrivant les observations faites sur le terrain avec une évaluation de la santé du cours d’eau et les zones polluées ou encombrées de débris.

Le rapport permet de cibler les zones à surveiller, permettant ainsi de maintenir une bonne santé des cours d’eau et de son environnement.

Expertise accidentologique (domaine juridique)

Analyse d’accidents liés au cours d’eau

accidentologie

Régis par des barrages, caractérisés par des bassins versants et une géologie changeants, sensibles à la météorologie, pollués, jonchés de métal, nos cours d’eau peuvent rapidement devenir dangereux.
S’aventurer sur un cours d’eau requiert des compétences qui font parfois défaut à ceux qui s’y risquent.
Des prescriptions légales régissent les entreprises proposant des activités en eau-vive afin de diminuer au maximum les risques. Malheureusement, cela ne les annule pas.
Des accidents surviennent régulièrement et il est parfois difficile d’en connaître réellement les causes.
L’analyse des accidents en tenant compte des facteurs environnementaux, humains, et hydrologiques peut permettre d’obtenir de l’information utile pour comprendre un phénomène accidentogène, l’expliquer et prendre des mesures pour éviter qu’il ne se reproduise.